You are currently browsing the monthly archive for décembre 2011.

Début décembre, j’ai pris le TGV depuis la Suisse pour me rendre à des réunions de travail à Paris. En commandant mon billet, j’ai noté avec surprise qu’un repas à bord était compris. J’ai trouvé cela bizarre, et acheté mon sandwich à la gare. Bien m’en a pris, car si ce nouveau service Lyria existe bel et bien, il est encore visiblement en rodage sur la logistique: notre voiture était pleine, et seuls les 2/3 ont pu obtenir leur petite collation…

Lire la suite »

Extrait:

« Telle une bande de poulets effrayés,

chefs de gouvernement et ministres des finances,

toujours plus confus et agités,

courent de conférence en conférence. »

C’est bien la première fois que j’éclate de rire en lisant ce feuillet de commentaires d’investissement financier sans illustration et pas spécialement passionnant que je reçois depuis quelque temps (sans doute par effet secondaire de tel ou tel annuaire professionnel.)

Lire la suite »

Fin novembre, Montserrat Figueras s’est envolée, sans doute pour cette immensité hors du temps et de l’espace où sa voix avait le don de m’amener, comme les étonnants instruments émergés d’un lointain passé qui l’accompagnaient, patiemment remis à portée numérique de nos oreilles depuis une trentaine d’années par son mari Jordi Savall et leurs compagnons musiciens de tous horizons.

Son exploration de chants anciens, ode à la lumière de la femme au moyen-âge, m’avait touchée au point que je suis allée l’écouter les interpréter à Villars Sur Glâne. Je viens de réaliser que c’était il y a 2 ans jour pour jour: le 6 décembre 2009.

C’est internet qui m’a fait découvrir ces artistes, et leur passion pour ces musiques médiévales que jamais je n’aurais croisées dans mon quotidien. Il y a de surprenantes émotions à explorer derrière ces voix, ces cordes, ces peaux. Hors du temps et de l’espace.