You are currently browsing the category archive for the ‘Actuel’ category.

Quand j’étais enfant, je regardais Récré A2. Il y avait un dessinateur qui nous apprenait à gribouiller. Il s’appelait Cabu. Cette semaine, cette partie de mon enfance a volé en éclats. Et comment l’expliquer à mes propres enfants?

Mais quand j’étais enfant, j’avais aussi la chance d’aller à l’école de la république. Mon instituteur de CM2 se prénommait Charles, et je crois me souvenir que ses proches le surnommaient… Charlie. Comme dans beaucoup d’écoles de France, il nous a appris à chanter l’hymne européen, l’ode à la joie de Beethoven. Cet hymne symbolise pour les européens les idéaux de liberté, de paix et de solidarité, ainsi que l’unité dans la diversité.

Aujourd’hui, je n’étais pas en France, mais je me suis connectée par internet. A 15h, BFM TV streamait les images des 44 chefs d’état qui se sont mis en marche. Il y avait tous les Européens, et la Suisse, et Israël et la Palestine, et la Russie et l’Ukraine! incroyable!

Alors, touchée, émue, j’ai commencé à fredonner cette hymne de mon enfance:
Que la joie qui nous appelle nous accueille en sa clarté,
Que s’éveille sous son aile l’allégresse et la beauté…
Plus de haine sur la terre, que renaisse le bonheur,
Tous les hommes sont des frères quand la joie unit les coeurs…

Et ce soir, en faisant le tour des médias suisses, j’ai découvert qu’un riverain du Bd Beaumarchais avait ouvert ses fenêtres pour transmettre cette même ode à la joie de Beethoven, hifi à fond… Et les marcheurs de ce boulevard, émus, touchés, l’ont applaudi… Et les journalistes, émus, touchés, l’ont rapporté dans les médias…

Alors, ce soir, mon enfance est réconciliée. Et je sais quoi transmettre à mes enfants. Je suis porteuse de ces valeurs, et rien ne les tuera.

#JeSuisLaJoie.

Publicités
 EN LIGNE JUSQU’AU 30 AVRIL! INVITATION

 

 

Engaging citizens in well-being and progress statistics:
good practice from Europe and around the world

 

22 April 09:00 until 30 April 22:00 (CET)

 

The Australian National Development Index, the European Centre for Social Welfare Policy and Research, the European Network on Measuring Progress, Happy City, HelpAge International, Nesta, Web-COSI and Wikiprogress,


invite you to join this online discussion.

 

Leading questions:

  1. How can citizen engagement improve the development and use of well-being and progress statistics?

 

  1. Do you have any examples of good practice in citizen engagement in well-being and progress statistics?

 

  1. What role can technology – such as mobile apps or interactive web platforms – play in improving citizen engagement with well-being and progress statistics?

 

To leave a comment, click here and scroll to the section entitled “Contribute!”

 

Here is the short link to the page: http://bit.ly/1itMg6L 
Follow the Twitter hashtag #CitizenEngagement and #StatsForAll

 

You may contact us or send comments via:

Email (info@wikiprogress.org)

The ProgBlog

Wikiprogress on Facebook

Wikiprogress on Twitter

 

 

La formule de Micheline Calmy-Rey que je suis allée écouter parler des défis de la Suisse dans le monde à la conférence de Châtel-St-Denis ce soir m’a interpellée.

Conférence

Conférence Micheline Calmy-Rey, Universalle de Châtel-St-Denis, 24 avril 2013

Lire le reste de cette entrée »

2012 m’a amenée sur des lieux assez étonnants, à force d’opportunités que je n’ai même pas forcées, or moi certains lieux m’interpellent, me parlent, provoquent des rencontres et des questionnements que je ne traverserais pas de ma propre initiative.

En juin, j’ai dîné sur la terrasse des musées du Vatican dans le cadre d’un congrès, après deux heures de visite flamboyante des plus beaux trésors de multiples civilisations que ces incroyables musées renferment. Cela m’a amenée à y discuter de l’inexorable maturation des marchés de l’électronique grand public avec des cadres de compagnies dont les noms trônaient fièrement dans nos salons et sacs à mains il y a encore quelques années, Sony, Nokia, Philips… Mais Apple n’était pas là, ils ont mieux à faire sans doute… Samsung non plus, d’ailleurs! Après la transition du numérique qui a marqué le début de ma carrière d’ingénieur dans les télécommunications, sorte de micro-civilisation dans laquelle j’ai tant évolué pendant 15 ans, que nous reste-t-il à développer? plus de connectivité encore, plus de convivialité encore? des interfaces plus naturelles, « smoothless », entre les mondes virtuels où nous nous évadons chaque jour un peu plus et la réalité dans laquelle nous évoluons encore physiquement… objets connectés, réalité augmentée, interfaces sensorielles… Et bien sûr, le défi de consommer moins de pétrole, mais plus de biens et services, pour continuer de faire croître notre sacro-saint PIB… Difficile de sortir de ce paradigme! et pourtant, en avons-nous encore le choix?

Mais il faut y croire, l’après PIB sera peut-être défini en 2015. L’OCDE y travaille, sérieusement, comme j’ai pu le mesurer moi-même au congrès de New Delhi en octobre. Depuis, je continue de participer aux échanges d’idées de « hubs », petits réseaux de travail sur les nouvelles mesures du progrès et du bien-être, de l’Océanie à la Californie en passant par Londres, Paris et la Finlande. Gouttes d’eau dans l’océan des évolutions socio-économiques que nous devons collectivement concevoir et expérimenter… Hélas, l’ironie spontanée des réseaux sociaux nous rappelle ces jours-ci à la sombre réalité du progrès encore nécessaire sur des sujets aussi essentiels que la sécurité, et le respect aux femmes: le hashtag #delhi2012 si peu utilisé par les technocrates statisticiens de la conférence s’affiche depuis quelques jours sur le site oecdindia.in comme un vif rappel de l’actualité en Inde…

Reste que moi j’habite en Europe, ou presque, et que j’ai beaucoup voyagé et travaillé en Allemagne cette année. Berlin, Erfurt, Weimar, Ulm, puis les feux d’artifice du Nouvel An dans la Rhur, des milliers de km en voiture, en train et en avion, j’ai arpenté et dormi dans des lieux d’histoire où s’entrecroisent 2 siècles de développement industriel, encore souvent lourd même aujourd’hui, et surtout les deux monstres idéologiques du 20ème siècle, nazisme et communisme. Maintenant qu’Eazyjet connecte massivement les 4 coins de l’Europe, au point d’avoir encore causé la fermeture de deux lignes de trains de nuit fin 2012, comment expliquer à mes filles la peur que le mur de Berlin symbolisait pour mes parents dans les années 70? je me souviens que ma mère gardait le livre de russe pour débutants dans lequel elle avait un peu étudié au lycée dans les années 50, « au cas où l’URSS nous envahirait »… alors que moi j’étais hantée à l’époque par l’histoire de la famille est-allemande évadée en ballon au-dessus des barbelés en 1979.

Night_crossing

Je me suis donc posé beaucoup de questions en 2012, plus que je n’ai trouvé de réponses, et c’est pourquoi je n’ai pas beaucoup publié de notes, en particulier ces derniers mois. Mais je poursuis mes recherches, et je ne manquerai pas de partager mes trouvailles…

Très bonne année 2013 à tous!

 

C’était la première fois que l’OCDE organisait un congrès mondial en Inde la semaine dernière, et c’était ma première expérience de l’Inde aussi. Avant de zoomer plus précisément sur les sujets qui y ont été abordés, voici quelques-unes de mes découvertes…